Formation en cycles national et régional de l’école citoyenne des études politiques

Formation en cycles national et régional de l’école citoyenne des études politiques

En partant des orientations dégagées de l’évaluation du Cycle organisé en 2013, L’Ecole Citoyenne des Etudes Politiques a lancé son deuxième cycle de formation pour l’année 2014 avec l’idée de renforcer les acquis et de rectifier certains aspects pédagogiques et pratiques dans le cursus et son déroulement. Pour ce faire, le Comité scientifique de l’Ecole s’est réuni en mars 2014, à fin de faire le bilan global de cet exercice et exposer en même temps les résultats de l’évaluation faite à partir de l’analyse des opinions des bénéficiaires de la première année.

Ainsi deux principaux objectifs ont été arrêtés pour cette l’année 2014; il s’agit d’abord de renforcer, à travers la formation et les séminaires organisés,  l’émergence et le positionnement de jeunes leaders capables de  dynamiser le débat sur les droits humains et la démocratie dans toutes les structures de la société. Il s’agit également d’appuyer les efforts de l’Ecole pour le développement d’une offre de formation de qualité, destinée aux différents acteurs du changement dans notre pays. Ceci  par la  mise en place des espaces de débat transparent, libre et démocratique et la mise en œuvre de dynamiques de renforcement des capacités à différents niveaux de compétences,

Par ailleurs cette année 2014 a été marquée par la diversification  des niveaux de travail, et ce par le lancement d’un cycle régional, parallèle au cycle national,  destiné à accompagner les acteurs d’une région donnée du pays, composée des quatre provinces d’Ouarzazate, Errachidia, Tinghir et Zagoura. Ces quatre territoires font l’objet d’un grand débat portant sur la création d’une nouvelle région dans le cadre du nouveau schéma des régions suite au Rapport de la Commission Consultative Royale sur la Régionalisation. Le projet cible entre autre d’accompagner ces acteurs locaux à fin qu’ils puissent  développer plus de synergies et mieux comprendre les problématiques de leurs territoires, les conceptualiser et les traduire en initiatives concrètes sur le terrain.

Le lancement de cette formation régionale a permis aussi de confronter les défis de la gouvernance démocratique au niveau national avec la vision et les attentes des acteurs locaux et régionaux. Des espaces communs de réflexion ont ainsi été créés à deux reprises,  à Ouarzazate et à Rabat, entre les deux groupes donnant une occasion intéressante pour traiter des questions de participation citoyenne aux processus de prise des décisions, les questions du respect des droits de l’Homme.

Ces deux programmes de l’Ecole Citoyenne des Etudes Politiques ont bénéficié à deux dynamiques d’acteurs, une sélectionnée suite à l’appel à candidature lancé au niveau national, et dont le groupe représente 25 villes du Maroc. Et, une deuxième dite «Régionale» composée spécifiquement d’acteurs issus du territoire de la future région  Axe « Errachidia/Zagoura».

Les deux groupes sont composés d’élus locaux et provinciaux  (dont certains présidents de communes) mais aussi de cadres des ONGs actives sur les questions de développement, de la démocratie et des droits humains.

Dans le cadre de cette  programmation pour l’année 2014, l’Ecole Citoyenne des Etudes Politiques a organisé un Cycle régional de formation et ce en parallèle au Cycle National. Composé de quatre grands séminaires et de plusieurs autres rencontres et ateliers, il s’agit d’une programmation assez riche et variée qui a  permis de créer des espaces de débats entre acteurs issus des différentes régions du pays.

Ainsi, des Thématiques principales et transversales ont été mises en valeur et discutées pendant ces séminaires et rencontres. Il s’agit des questions suivantes:

–          Droits Humains et Valeurs Citoyennes

–          Démocratie, Gouvernance démocratique et Participation

–          Acteurs, Territoires et développement local

–          Politiques publiques

–          Expertises et bonnes pratiques internationales