4ème session de formation Ouarzazate du 15 au 17 novembre 2013

4ème session de formation Ouarzazate du 15 au 17 novembre 2013

A partir des nouvelles dispositions prévues par la constitution de juillet 2011 au Maroc, la régionalisation revêt une importance comme chantier politique et institutionnel pour le
développement du pays, ainsi que par rapport à la valorisation de toutes les capacités socioéconomiques et culturelles des territoires.

Avant cela, le rapport établi par la commission consultative pour la régionalisation a insisté sur le fait que cette « nouvelle conception de régionalisation requiert des collectivités territoriales élues ayant une légitimité démocratique et dotées des mécanismes nécessaires à même de renforcer la participation des citoyens, hommes et femmes, dans la gestion de la chose publique ». Ainsi des prérogatives décisionnelles et exécutives élargies seront nécessaires aux conseils régionaux pour qu’ils soient capables de s’acquitter au mieux de leur rôle, toute en mettant en place des mécanismes de contrôle et de comptabilité de nature à rétablir la confiance des citoyens dans les institutions.

Dans ce cadre, et sur la base d’un découpage territorial « fonctionnel » et harmonieux, à plusieurs niveaux, le rôle de la région serait de contribuer de façon effective au développement économique, politique, social, culturel et environnemental, et d’affronter un ensemble de défis en terme d’implication des acteurs de la gouvernance territoriale, de mobilisation des ressources, et de mise en place d’un mécanisme de solidarité en vue de réduire les disparités entre les
différentes régions.

Au coeur du débat sur la régionalisation se pose aussi la question du renforcement de la démocratisation de l’Etat, ainsi que la nécessité d’une nouvelle logique de décentralisation basée sur la conception d’un nouveau partenariat et de nouvelles relations qui lient la région à l’Etat et aux autres collectivités territoriales.

Axes à traiter :

  • Régionalisation, des dispositions constitutionnelles à la loi organique,
  • Régionalisation et émancipation des territoires,
  • l’intercommunalité et la cohérence régionale
  • Positionnements, Participations des acteurs et Partenariat public/privé, société civile/communes

Déroulement:

· Jeudi 14 novembre 2013 / Après-midi/ Accueil / Diner à l’Hôtel

· Vendredi 15 novembre 2013 :

I. la régionalisation au Maroc ; des nouvelles dispositions constitutionnelles vers la loi organique attendue,
– Pause déjeuner

II. Quels modèles de territorialisation pour un développement économique, social et culturel cohérent,

· Samedi 16 novembre 2013 :

I. Métropolisation et Régionalisation

II. Vision comparée des diverses expériences européennes de décentralisation régionale

– Pause déjeuner

III. Société civile, acteurs sociaux, quels positionnements dans le débat national sur la régionalisation,

· Dimanche 17 novembre 2013 :

IV. Table ronde de clôture

Déjeuner et fin du programme